« Retour aux billets de blog

Actualités

AY conseiller et éminence grise d’Akénathon et Toutankhamon

 

Ay bras droit d’Aménophis IV fut fidèle au roi et à ses principes jusqu’à sa mort.  Ay fut grand prêtre  et habile conseillé politique des 2 pharaons. Sa femme Tiyi II  fut la nourrice de Néfertiti  (la 1ère épouse d’Akhénaton). Maia fut celle de Toutankhamon (fils du roi  Akhnaton) et d’une jeune sœur du roi.  

 

 

Akhnaton prônait pour la religion monothéiste : Aton, le Dieu Solaire. Ay participa à la construction du tombeau d’Aménophis IV à El Amarna  (énergie EL AM RA), mais il ne partageait plus les mêmes idées qu’Akhenathon.  Amarna fut abandonné pour Thèbes (Thèbes, fief des prêtres Amon) au moment du décès d'Aménophis IV et avant que Touankaton  fut déclaré pharaon Touankamon.

 

 

A la mort d’Akhnaton, Ay régenta l’Egypte derrière Toutankhamon. Il restaura la religion polythéiste en connivence avec les prêtres Amon. L’épouse de Toutankhamon : Ankhesenaton (3ème fille Aménophis IV et de Néfertiti) devint Ankhesenamon.

 

 

Toutankhamon était malade mais les ‘dévoués’ prêtres Amon l’aidèrent à  quitter ce plan plus rapidement.

 

 

Ay quand à lui, vida la tombe d’Akhnaton et de Néfertiti pour décorer rapidement la tombe de Toutankhamon : le trône et d’autres objets précieux viennent de la tombe d’Aménophis IV Les canopées  parviennent de la tombe de Néfertiti. Au passage un pillage d’objets de grande valeur fut commis.  

 

 

Ay fut enterré dans la tombe prévue pour Toutankhamon car le temps manquait pour  finir la belle sépulture pour le jeune roi. C’est pour cela que  l'on retrouva la momie  du  jeune roi dans un petit caveau.

 

 

Ay succéda au deux pharaons. Il devint lui même pharaon. Les rumeurs disent même qu'il épousa Ankhesenaton pour arriver à ces fins. L'histoire sait si Ankhesenaton fut véritablement sa petite fille ou si cela est faux.... 

par aeolai le 04/05/2010 à 19:33:17

 

0 vote(s) - voter

0 vote(s) - voté





Ajouter un commentaire



  •
  •
  •

 

Article 19 de la déclaration universelle des droits de l’homme.


Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.


Droits d’auteurs :
Si par erreur j’ai utilisé des représentations ou des citations qui seraient protégées, je vous remercie de me le faire savoir afin que je puisse les retirer.
Tous mes cours et mes livres sont protégés des droits d’auteur.


© 2009 - Tous droits réservés
- Créer un site Réalisé par CIGO

Espace client

Adresse email:

Mot de passe:



Créer un compte
Mot de passe oublié?